Investir dans le vin ok, mais seulement le meilleur vin du monde

le meilleur vin du monde

Obtenir du haut rendement dans l’investissement en vin… Pourquoi pas? Voyons si cette piste vaut la peine d’être exploitée.

J’ai eu récemment l’occasion de m’entretenir avec le père d’un ami qui est non seulement un grand amateur de vin (1486 bouteilles dans sa cave!!) , mais également collectionneur (ah, je comprends mieux…) et investisseur (ah bon? Et ça rapporte le vin?).

Je ne pensais pas que l’on pouvait investir dans le vin, alors je lui ai posé plein de questions, tout en dégustant avec lui (et mon ami) une bouteille de château Montrose… Une excellente expérience d’un point de vue gustatif et… d’investissement.

Je vous retranscris ci-dessous ce que j’ai appris.

Investir dans quel vin? Pour quel rendement?

Uniquement les meilleurs vins du monde

Ma première grande surprise a été d’apprendre que le marché des vins d’investissement est en fait extrêmement réduit : il correspond aux bouteilles de vin fin d’un prix supérieur à 50 € !

Oubliez donc l’idée de dégoter une petite bouteille sympathique à la Foire Aux Vins du coin, d’en prendre une caisse et de la garder un temps, et d’en revendre une partie qui financera votre consommation personnelle.

Pour l’investissement : le vin français

Par contre, la bonne nouvelle est que la grande majorité (presque la totalité) de ces vins éligibles à l’investissement sont des vins français. Pratique, pas trop de déplacement à faire si vous achetez sur place ou de transport très long à payer si vous faites venir les bouteilles.

En filigrane, vous aurez compris que le meilleur vin du monde est toujours français (et même bordelais), que cela est internationalement reconnu, et qu’il reste indétrôné par les vins du nouveaux mondes dont nous avons pourtant beaucoup entendu parler ces dernières années.

Une demande de vin en croissance : haut rendement en perspective

L’autre bonne nouvelle est que le marché du vin (rare et cher) est en pleine croissance, tiré par une demande importante des Etats-Unis, et surtout une hausse considérable venant de Chine et des pays émergents asiatiques ces dernières années.

Cela tire donc le marché à la hausse et permet d’atteindre d’excellents rendements, années après années.

Rendement de l’investissement dans le vin : seules les actions ont un meilleur rendement à long terme!

rendement vin

Facteurs d’influence du prix des grands vins

Nous sommes dans un marché de luxe, complètement décorrélé donc du prix à la production pour fixer le prix à la revente.

Voici les principaux facteur influençant le prix d’une bonne bouteille :

  • la notoriété : appartenance à une appellation classée,
  • la qualité : sur ce sujet, un guide, comme le célèbre guide oenologique Parker, a beaucoup d’effet,
  • l‘âge des bouteilles : rareté.

Petite précision sur la notoriété du vin : le classement de 1855

Il a été établi en 1855 à la demande de Napoleon III pour répertorier les châteaux du Medoc les plus chers et appréciés de l’époque.

Il n’a jamais été démenti et s’est imposé années après années comme le classement de vins prestigieux le plus connu et le plus respecté, cela peut donc constitué une base de 61 valeurs sûres si vous êtes perdu pour vos premiers achats d’investissement.

Les plus connus de ce classement sont bien-sûr ceux de la première catégorie (sur 5 que compte le classement) :

Château LAFITE-ROTHSCHILD, Château LATOUR, Château MARGAUX, Château MOUTON ROTHSCHILD, Château HAUT-BRION, mais intéressez-vous également aux Château Lynch-Bages (5e), Château Pontet-Canet (5e), Château LA LAGUNE (3e), Château MONTROSE (2e) par exemple.

La classification Liv-ex des vins de Bordeaux

La version moderne et actualisée, si l’on peut dire, du classement de 1855 est la classification Liv-ex des vins de Bordeaux, établi en mars 2009 par la bourse d’échange sur le vin Liv-ex (London International Vintners Exchange). Hé oui, la place de Londres a également créé une bourse pour le vin, ce qui est bien pratique pour vérifier les prix et cotations quand on est investisseur.

Vin de Bordeaux : le meilleur vin du monde

vin investissement alternatifComme nous l’avons déjà évoqué, dans une optique d’investissement à haut rendement, il faut se limiter aux vins français, et même encore plus précisément aux vins de Bordeaux (quelques pistes avec les classements décrits ci-dessus)

Le père de mon ami émet deux ultimes conseils :

  • Privilégiez les valeurs sûres et liquides, pas trop de diversification, environ 50 châteaux maximum.
  • Prendre des millésimes jeunes, c’est-à-dire inférieurs à 10 ans d’âge : la plupart des échanges se font effectivement entre 5 et 10 ans d’âge, au-delà, le marché est moins liquide, il y a moins de demande, et c’est plus l’affaire des collectionneurs (dixit un collectionneur lui-même).

Voici ci-dessous quelques pistes de grands vins qui peuvent être éligibles à l’investissement et dont j’ai pu prendre note.

Les premiers grands crus classés

Ce sont une dizaine de grands noms de vins qui s’échangent à plus de 1000 euros la bouteille. On y trouve bien-sûr les 5 représentants de la 1ère catagorie du classement de 1855, plus quelques autres comme les premiers crus classés A de Saint-Emilion, et les Pomerol comme Lafleur et Petrus.

Les super-seconds

Ensuite viennent les vins classés 2e dans les catégories du classement 1855, plus deux outsiders de la 5e catégorie : Lynch-Bages et Pontet-Canet.

Les seconds vins de Bordeaux

Les seconds vins de Bordeaux sont un bon compromis : des prix beaucoup moins chers, mais une qualité exceptionnelle qui les rend éligibles pour l’investissement. Quelques exemples : Carruades de Lafite, Forts de Latour, Petit Mouton, Pavillon Rouge, Pagodes de Cos, Croix de Beaucaillou.

Bourgogne et Rhône, deux exceptions aux vins de Bordeaux

Surpris par cette hégémonie écrasante des vins de Bordeaux, j’ai un peu insisté pour connaître une ou deux exceptions. Voici la réponse que j’ai obtenue :

Bourgogne : Romanée Conti

Rhône : Château Neuf du Pape

Site internet référence pour le prix et le choix du vin d’investissement

Le site référence pour obtenir des informations sur les vins d’investissement (cotations et également source d’inspiration pour le choix des vins) est le Live-ex, disponible en français.

Conclusion sur l’investissement dans le vin

vin franceVoilà, vous savez maintenant les écueils à éviter et les quelques principes de base de l’investissement dans le vin. C’est vraiment un investissement alternatif à prendre en considération pour du haut rendement (si par ailleurs vous aimez le vin bien-entendu), étant donné les rendement obtenus : par exemple, un panier de 10 millésimes (1996 à 2005) des meilleurs 90 vins de Bordeaux a vu son rendement annuel moyen atteindre 4,8% en moyenne entre 2007 et 2014.

Pensez à garder quelques bouteilles pour la dégustation personnelle 😉

Santé!

ps : Image courtesy of stockimages / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of marin / FreeDigitalPhotos.net

Leave a Comment:

6 comments
Add Your Reply