Accueil Conseils aux traders et investisseurs Quitter la France : à envisager sérieusement pour vivre du trading

Quitter la France : à envisager sérieusement pour vivre du trading

    quitter la france

    Il y a quelques temps, j’ai écrit un article sur 10 erreurs à éviter en bourse si vous voulez partir du bon pied et prendre le chemin de la réussite sur les marchés.

    J’aurais pu ajouter une erreur importante : celle de rester en France si vous êtes actuellement résident français.

    Ce n’est pas une erreur fatale, à savoir que cela ne va pas vous empêcher directement de réussir, mais cela va grever amplement votre taux de réussite, et à la longue possiblement vous décourager voire vous faire échouer.

    La raison est bien-sûr le statut d’enfer fiscal de la France et le découragement systématique organisé par les autorités pour prendre des risques (entreprenariaux ou financiers). Avec l’Etat en France, c’est : “pile je gagne, face, tu perds”.

    Trader et investir : un business comme un autre

    Une activité sérieuse sur les marchés financiers devrait être envisagée comme la création d’une entreprise comme une autre :

    • Vous avez un capital à disposition, ce sont vos fonds propres.
    • Vos dépenses (en plus des dépenses de fonctionnement : ordinateur, connexion internet, etc) sont vos opérations perdantes.
    • Vos gains sont vos opérations gagnantes.
    • Votre bénéfice est la différence entre vos opérations gagnantes et vos opérations perdantes.

    Nombre d’entrepreneurs français s’expatrient (en Angleterre et en Suisse par exemple) pour créer leur boite dans des conditions plus favorables, afin qu’eux-mêmes, leur argent et leur business soient mieux traités (c’est la motivation de toute migration de personnes, même celles peu aisées, en fait). Vous pouvez envisager de faire de même si vous voulez faire du trading votre métier.

    En matière d’impôts sur les plus-values mobilières (qui nous intéresse donc particulièrement dans le cas du trading ou de l’investissement), la France est tout simplement championne du monde (source : Wikipedia : impôts sur les plus-values).

    Si vous décidez fermement d’essayer de réussir en bourse et d’atteindre l’indépendance financière, l’attractivité de votre pays hôte est un facteur primordial.

    vivre du trading

    Ne pas avoir honte de vivre du trading

    Le métier de trader / investisseur / rentier est globalement mal vu par de nombreux français. Il existe un espèce d’aléa moral négatif sur ce sujet. C’est dommage car, par voie de conséquence, la culture économique de la population française est assez faible et empreinte d’une mentalité anti-capitaliste anachronique.

    Pourtant, il n’y a pas à avoir honte de gagner de l’argent sur les marchés financiers et vivre du trading pour les raisons suivantes :

    1 – Vous participez au financement des entreprises.

    2 – Vous améliorez la liquidité du marché.

    3 – Votre capital est de l’argent que vous avez durement gagné et épargné, vous vous êtes privés de biens matériels pour pouvoir atteindre une certaine indépendance financière.

    Sauf si vous avez hérité ou gagné au loto, dans ce cas, vous avez juste eu de la chance, ce qui est d’une certaine manière “injuste”.

    4 – Vous êtes un intermédiaire, certes, et n’apportez pas de réelle “valeur ajoutée”. C’est souvent un des premiers reproches faits par les personnes qui fustigent la spéculation. Mais la société est truffée d’intermédiaires qui n’apportent pas non plus de réelle valeur ajoutée, ou en tout cas pas assez en regard de leurs commissions parfois exubérantes : agences immobilières, magasins de détail en tout genre, agences de voyage (je voyage beaucoup et je peux vous dire que les agences de voyage s’en mettent plein les poches … Il vaut toujours mieux organiser son voyage et ses activités sur place) etc, etc … La liste est longue.

    Conclusion : créer son business de trading à l’étranger

    Faites comme moi, profitez du fait que la liberté des personnes est encore garantie, soyez un citoyen du monde, et partez vivre une vie libre et épanouie dans un pays où vivre du trading est possible et plus facile qu’en France. Les points importants : fiscalité et coût de la vie.

    5 COMMENTAIRES

      • Merci pour ce partage Ben, parmi les destinations que tu proposes, il y a beaucoup d’endroits qui ressemblent à des “prisons dorées” : petites îles sans grand chose à faire où l’on doit vite s’ennuyer à mon avis…

    Laisser un commentaire

    CommentLuv badge