Accueil Conseils aux traders et investisseurs Options et analyse technique, le duo gagnant

Options et analyse technique, le duo gagnant

    analyse technique et options

    Les options sont des produits dérivés utilisant l’effet de levier qui ont un comportement assez nouveau pour les investisseurs habitués aux actions. En effet, les options utilisent des théories mathématiques complexes comme les équations de diffusion des particules, les mouvements browniens, les processus de Wiener, etc.

    Michel, du blog Trading-attitude.com, nous explique ci-dessous comment il utilise à la fois l’analyse technique et les options pour démultiplier ses gains.

    Les options, I presume

    La formule qui permet d’évaluer le prix d’une option d’achat ou de vente dépend d’une bonne quinzaine d’hypothèses et paramètres. Autant dire que ces hypothèses ne sont valables que dans certaines conditions, c’est-à-dire pas tout le temps !

    En particulier en cas de panique baissière où rien ne va plus.

    Beaucoup de bruit pour l’AOA

    C’est que ce calcul repose en partie sur la sacro-sainte hypothèse d’absence d’opportunité d’arbitrage. Or cette hypothèse n’est pas absolument vraie.

    Le calcul repose aussi sur les propriétés du bruit. Or, dans certains cas, le prix des valeurs mobilières ne se comporte pas comme du bruit.

    Fourier, c’est assez tendance

    Dans le bruit il y a une composante aléatoire mais il y a aussi une composante appelée drift : une dérive. C’est la tendance.

    Sur les marchés financiers on sort des probabilités, de la théorie des mouvements browniens quand on est en tendance. Je dirais même que l’on est toujours en tendance à une échelle ou une autre. C’est que le marché est fractal. Il y a toujours une granularité où l’on peut trouver des cycles et des tendances. Après tout, un cycle est composé de phases qui peuvent s’apparenter à des tendances, non ? Et l’analyse de Fourier nous dit que (quasiment) toute courbe peut être approchée par une superposition de cycles plus ou moins nombreux.

    Cycle et tendance c’est kif kif pareil

    Le développement limité de cosinus en zéro (pour simplifier je prends zéro) est de la forme :

    1 – x*x/2 + x*x*x*x/24

    Proche de zéro on est donc en présence d’une parabole. Et une parabole c’est une tendance, non ?

    On peut donc dire qu’il y a des tendances dans les cycles.

    L’idée est de les exploiter…

    Hum, tout ça pour ça…. Heureusement qu’il n’y a nul besoin de connaître la moindre formule mathématique pour gagner de l’argent avec les options !

    L’analyse technique

    Un outil simple

    Sans avoir la complexité de la décomposition de Fourier, l’Analyse Technique offre des outils mathématiques simples. Ces outils sont faits pour détecter les tendances (et les cycles) dans les graphiques des prix.

    L’analyse technique est la véritable pierre de Rosette du trading.

    Avec un screener (qui est un outil qui détecte des actions en fonction de critères) il est facile de repérer tous les instruments d’un marché (Nasdaq, DJ, SRD, Forex) qui sont en forte tendance.

    Il est alors aisé de prendre position dans les meilleures circonstances.

    Ce petit monde des indicateurs techniques est un univers passionnant et une source d’enrichissement de votre trading. Vous pouvez découvrir l’Analyse Technique et ce qu’elle peut vous apporter sur cette page.

    C’est pas le casino !

    Le trading ce n’est pas la loterie. L’AT (Analyse Technique) permet de piper les dés en sa faveur car les indicateurs techniques utilisés permettent de filtrer les informations contenues dans les cours et de dégager les tendances.

    Cela donne à l’opérateur des indications précieuses sur la direction du marché et, ce faisant, augmente ses chances de succès.

    Car, vous en conviendrez, le trading est une activité qui consiste à gagner en moyenne plus que ce que l’on perd.

    Mettre toutes les statistiques de son côté

    L’AT permet donc de mettre toutes les chances de son côté. C’est le cas quand on a identifié une forte tendance, durable de plus. Mon Screener TA, par exemple, ou le Screener TA Short permettent de ne travailler que sur des valeurs qui montent ou qui baissent.

    Les options dans tout cela

    Les produits dérivés que l’on appelle options sont des outils efficaces pour jouer la baisse ou la hausse quand il y a un fort momentum.

    Quand un titre évolue rapidement dans une direction, le cours d’une option (de même sens, c’est-à-dire un call pour une hausse et un put pour une baisse) s’apprécie encore plus rapidement.

    Exemple de trade avec les options

    Pour illustrer cela, prenons un événement quasi certain : la baisse du cours du pétrole. Fin 2015 la tendance baissière du brut est bien établie. Le cours est à 3879 dollars.

    À l’heure où j’écris cet article il est à moins de 2850, soit une baisse de 26%.

    sous-jacent

    Cours du brut en journalier

    Un put valait au début de l’année 57 dollars. Il vaut maintenant 400, soit +601% de gain.

    option-petrole

    Cours d’une option put sur le pétrole

    Le tout avec une probabilité de réussite presque certaine puisque l’on est dans une tendance franchement baissière.

    Le complément idéal des options : le screener

    Les indicateurs techniques capables de suivre les tendances sont donc de précieux alliés quand on veut gagner de l’argent en bourse.

    Ces indicateurs peuvent être utilisés dans des screeners, des logiciels qui scrutent toutes les actions d’un marché pour trouver lesquelles remplissent certaines conditions par rapport aux indicateurs.

    Devant l’insistance de certains lecteurs du blog Trading Attitude.com j’ai créé un screener qui cherche les actions ou paires de devises (et potentiellement d’autres produits) les plus baissières !

    En effet, à chaque secousse du marché les gens s’affolent et veulent profiter de la baisse plutôt que de la subir. J’ai donc dans mes mails plein de questions sur le trading à la baisse.

    Le Gambit avec les options

    Les outils sont maintenant disponibles dans ma formation GAMBIT. Le gambit, aux échecs c’est le sacrifice du pion. De gentilles actions vont se saborder (GAMBIT trouve les actions les plus baissières) pour vous rapporter gros grâce aux options. Quel gentil sacrifice !

    Entendons-nous bien. Il ne s’agit pas de juste trader à la baisse, non, il s’agit de trouver les valeurs qui se vident, qui perdent 80% en quelques mois. Quand les intervenants paniquent et vendent à tout prix un titre (comme certaines pétrolières), le risque pour celui qui se positionne avec des options put est très faible puisque rien ne semble pouvoir arrêter la chute du titre. Il ne reste plus qu’à en profiter.

    Et la hausse ?

    Curieusement, la hausse est moins rassurante. En effet, même une bonne entreprise peut être la cible de déceptions. Et l’on retombe très vite des sommets. Alors que la panique…

    La morale de l’histoire

    L’Analyse Technique permet d’exploiter les cycles et les options amplifient les gains ou les pertes, mais c’est dans les tendances longues et puissantes que les options prennent toute leur signification : gain démultiplié pour un risque très limité.

    N’envisagez pas d’utiliser les options sans vous munir d’un screener et d’indicateurs de suivi de tendance !

    Cet article vous a été présenté par Michel du blog Trading-Attitude.com.

    PAS DE COMMENTAIRES

    Laisser un commentaire

    CommentLuv badge